Banque

Les chocs d’offre de crédit affectent-ils l’emploi dans les pays à revenu intermédiaire ?

Remarques: Estimation par les auteurs des variations du log des salariés formels dans les petites entreprises sur chaque marché du travail comme variable dépendante et chocs d’offre de crédit au cours des années t-2, t-1 et t comme variables indépendantes. Les régressions incluent les effets fixes du marché du travail local et de l’année. Le graphique montre des estimations ponctuelles de l’effet des chocs d’offre de crédit au cours de différentes années sur les variations de l’emploi. Les observations sont pondérées par le nombre de travailleurs dans les petites entreprises dans chaque cellule d’année sur le marché du travail. Les lignes partant des barres montrent les intervalles de confiance à 95 % avec les erreurs types regroupées au niveau du marché du travail local.

Les références

Ayyagari, Meghana, Asli Demirguc-Kunt et Vojislav Maksimovic. « Petites et jeunes entreprises à travers le monde : contribution à l’emploi, à la création d’emplois et à la croissance. » La Banque mondiale (2011).

Azariadis, Costas. « Cycles de crédit et cycles économiques. » Federal Reserve Bank of St. Louis Review, premier trimestre (2018).

Barbosa, Luciana, Andrada Bilan et Claire Célérier. « Chocs de l’offre de crédit et capital humain : preuve d’un changement dans les normes comptables. » Document de travail no. 2271 (2019), BCE.

Bartik, Timothy J. « A qui profitent les politiques étatiques et locales de développement économique ? » (1991).

Beck, Thorsten, Asli Demirgüç-Kunt et Vojislav Maksimovic. Concurrence bancaire, obstacles au financement et accès au crédit. La Banque mondiale (2003).

Berg, Tobie. « Vous avez été rejeté ? Effets réels de ne pas obtenir de prêt. Examen des études financières 31, 4912–4957 (2018).

A lire  Les banques sont-elles fermées aujourd'hui au Kerala ?

Bentolila, Samuel, Marcel Jansen et Gabriel Jimenez. « Quand le crédit s’épuise : pertes d’emplois pendant la Grande Récession. » Journal de l’Association économique européenne 16, 650–695 (2017).

Berton, Fabio, Sauro Mocetti, Andrea F. Presbitero et Matteo Richiardi. « Banques, entreprises et emplois. » La revue des études financières 31, non. 6 (2018): 2113-2156.

Black, Sandra E., et Philip E. Strahan. « L’entrepreneuriat et la disponibilité du crédit bancaire. » Le Journal des Finances 57.6 (2002): 2807–2833.

Blyde, Juan, Matias Busso et Dario Romero. « Ajustement du marché du travail à la concurrence des importations : données à long terme sur les établissements. » Miméo (2019).

Boeri, Tito, Pietro Garibaldi et Espen Moen. « Chocs financiers et main-d’œuvre : faits et théories. » Revue économique du FMI 61, 631–663 (2013).

Bruhn, M., et Love, I. (2014). L’impact réel de l’amélioration de l’accès au financement : Preuve du Mexique. Le Journal des Finances, 69(3), 1347–1376.

Burgess, Robin, Rohini Pande et Grace Wong. « Banque pour les pauvres: Preuve de l’Inde. » Journal de l’Association économique européenne 3.2–3 (2005): 268-278.

Calomiris, CW, Larrain, M., Liberti, J. et Sturgess, J. (2017). Comment les lois sur les garanties façonnent les prêts et l’activité sectorielle. Journal d’économie financière, 123(1), 163–188.

Caggese, Andrea, Vicente Cuñat et Daniel Metzger. « Licencier les mauvais travailleurs : contraintes de financement et mauvaise répartition de la main-d’œuvre ». Journal d’économie financière 133, 589–607 (2019).

Chodorow-Reich, Gabriel. « Les effets sur l’emploi des perturbations du marché du crédit : preuves au niveau des entreprises de la crise financière de 2008-2009. » Le Journal trimestriel d’économie 129, no. 1 (2014): 1–59.

Djankov, Simeon, Caralee McLiesh et Andrei Shleifer. « Le crédit privé dans 129 pays. » Journal d’économie financière 84.2 (2007) : 299–329.

A lire  Qu'est-ce que cela signifie quand ils mettent un prélèvement sur votre compte bancaire ?

García-Escribano, Mme Mercedes, et M. Fei Han. Expansion du crédit dans les marchés émergents : propulseur de la croissance ? N° 15–212. Fonds monétaire international, 2015.

Giannetti, Mariassunta, Andrei Simonov. « Sur les effets réels des renflouements bancaires : micro-preuves du Japon. » Journal économique américain : Macroéconomie 5, 135–167 (2013).

Greenstone, Michael, Alexandre Mas et Hoai-Luu Nguyen. « Les chocs du marché du crédit affectent-ils l’économie réelle ? Preuve quasi-expérimentale de la Grande Récession et de la période économique « normale ». (2019).

Hochfellner, Daniela, Joshua Montes, Martin Schmalz et Denis Sosyura. « Gagnants et perdants des crises financières : témoignages d’individus et d’entreprises. » Miméo (2015).

Huber, Kilian. « Démêler les effets d’une crise bancaire : témoignages d’entreprises et de comtés allemands. » Revue économique américaine 108, 868–898 (2018).

Jayaratne, J. et Strahan, PE (1996). Le lien finance-croissance : preuve de la déréglementation des succursales bancaires. Le Journal trimestriel d’économie, 111(3), 639-670.

La Porta, R., Lopez‐de‐Silanes, F., Shleifer, A. et Vishny, RW (1997). Déterminants juridiques du financement extérieur. Le Journal des Finances, 52(3), 1131–1150.

Morais, Bernardo, José‐Luis Peydró, Jessica Roldán‐Peña et Claudia Ruiz‐Ortega. « Le canal international des prêts bancaires des taux directeurs monétaires et du QE : offre de crédit, portée du rendement et effets réels. » Le Journal des Finances 74, non. 1 (2019): 55–90.

Popov, Alexander, Jörg Rocholl. « Les chocs de crédit affectent-ils la demande de travail ? Preuve de l’emploi et des salaires pendant la crise financière. Journal de l’intermédiation financière 36, 16–27 (2018).

Stein, Peer, Tony Goland et Robert Schiff. « Deux mille milliards et plus : évaluer l’écart de crédit pour les micro, petites et moyennes entreprises dans le monde en développement. » n° 71315. La Banque mondiale, (2010).

A lire  Comment transférer de l'argent union bank vers gcash ?

[1] Bruhn et Love (2014) étudient également l’impact de l’expansion des succursales bancaires sur la pauvreté, mais considèrent le cas d’une expansion menée par des motifs privés.

[2] Des articles récents constatent des effets négatifs modérés sur l’emploi pendant la crise de 2009 ou des chocs financiers négatifs brusques (Barbosa et al. 2019 ; Bentonilla et al. 2017 ; Berton et al. 2018 ; Boeri et al. 2013 ; Caggese et al. 2019 ; Chodorow- Reich 2014 ; Giannetti et Simonov 2013 ; Hochfellner et al. 2015 ; Huber 2018 ; Popov et Rocholl 2018). Une exception est Berg (2018), qui analyse l’effet des refus de prêts sur les actifs et l’emploi des entreprises européennes au cours des années qui ont suivi la crise. Berg ne trouve aucun effet sur l’emploi en général, mais un effet négatif modéré sur les petites entreprises qui ont besoin de plus de liquidités pour des motifs d’épargne de précaution.

[3] Bartik (1991) a d’abord proposé la défense des mesures de répartition des parts de ce type comme source de variation exogène, et l’a exploitée dans divers contextes.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités. Sans ces publicités nous ne pourrons offrir ces informations gratuitement. C'est une question de vie ou de mort pour un site comme le nôtre :)